Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 16:08

Le ballon utilisé lors de la finale de la Coupe du Monde 2006 entre la France et l'Italie, a été acheté aux enchères par un émir qatarien, Sheikh Mohamed bin Hamad al-Thani pour un montant de 2,4 millions de dollars, soit 1,8 millions d'euros.

"J'étais à la finale et ce ballon a donc une valeur sentimentale pour moi", a expliqué l'émir qui se dit supporteur de la Squadra Azzurra.

Les bénéfices de cette vente doivent être remis à une organisation caritative fondée par l'émir Sheikh Mohamed bin Hamad al-Thani.

 

Repost 0
11 juillet 2006 2 11 /07 /juillet /2006 12:11

Selon la Gazzetta dello Sport publiée mardi, Marco Materazzi aurait évoqué son altercation avec Zinédine Zidane en finale de la Coupe du monde et avoué avoir injurié le meneur de jeu de l'équipe de France :

«J'ai tenu son maillot pendant quelques secondes seulement, il s'est tourné vers moi, il m'a parlé en raillant, il m'a regardé avec une super arrogance, de haut en bas en me disant : si vraiment tu veux mon maillot, je te le donnerai après. Je lui ai répondu avec une insulte, c'est vrai» a-t-il indiqué.

Interrogé sur la teneur de ses propos et notamment sur le fait de savoir si l'insulte portait sur la soeur du joueur, le grand défenseur n'a pas donné plus de précisions, indiquant juste qu'il s'agissait d'une «insulte de celles qu'on s'entend dire des dizaines de fois et qui nous échappent souvent sur le terrain.» Il a toutefois assuré ne pas avoir traité Zidane de «terroriste» car a-t-il dit, «je ne suis pas cultivé et je ne sais même pas ce que c'est un terroriste islamiste... ajoutant ne pas avoir non plus mis en cause la maman du numéro 10, parce que la maman est sacrée.» (afp)

Repost 0
11 juillet 2006 2 11 /07 /juillet /2006 12:02

Le gardien italien Gianluigi Buffon, sacré champion du monde face à la France, a été désigné meilleur gardien du tournoi par la Fifa.

(AP Photo/Jasper Juinen)

 

Buffon n'a concédé que 2 buts en 8 matches, un penalty de Zinédine Zidane en finale et un but marqué contre son camp par son défenseur Cristian Zaccardo en match de poule contre les Etats-Unis (1-1). Entre ces deux buts, le gardien de la Juventus de Turin a conservé sa cage inviolée pendant 500 minutes. Buffon, 28 ans, succède au palmarès à l'Allemand Oliver Kahn (2002) et au Français Fabien Barthez (1998), qui était dans les buts dimanche.

Repost 0
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 11:50

La Fédération internationale de football (FIFA) a désigné lundi Zinédine Zidane comme le meilleur joueur de la Coupe du Monde 2006. Il devance avec 2012 points les Italiens Fabio Cannavaro (1977 pts) et Andrea Pirlo (715 pts).

AFP / afp.com


La FIFA retiendra les beaux gestes, les buts et le match magistral de Zinédine Zidane face au Brésil. Le numéro 10 des Bleus a été élu meilleur joueur du Mondial 2006 lundi par la FIFA.

Zidane succède à l'Allemand Oliver Kahn (2002), au Brésilien Ronaldo (1998), au Brésilien Romario (1994), à l'Italien Salvatore Schillaci (1990), à l'Argentin Diego Maradona (1986) et à l'Italien Paolo Rossi (1982).
 

Repost 0
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 00:39

Le sélectionneur français Raymond Domenech a affirmé dimanche soir que l'arbitre avait exclu Zinédine Zidane sur la foi d'images vidéos visionnées par le quatrième arbitre, ce que le règlement ne prévoit pas.

 

"On vient d'instaurer l'arbitrage vidéo, parce que c'est le quatrième arbitre qui est venu le dire. L'arbitre de touche n'a rien vu. C'est une nouvelle règle qui est mise en place, vive la vidéo dans le football!", a ironisé Domenech après la finale de la Coupe du monde, perdue par la France aux tirs au but. La Fifa s'oppose vigoureusement à l'utilisation de la vidéo pour l'arbitrage.

Repost 0
9 juillet 2006 7 09 /07 /juillet /2006 18:43

La Guadeloupe, avec 5 joueurs sur les 23 qui constituent l'équipe de France de football, se sent particulièrement concernée par le Mondial.

Au point que le principal journal télévisé de l'archipel a titré "5 sur 23 : que ferait la France sans la Guadeloupe ?" quand la sélection a été rendue publique. Les 5 Guadeloupéens sont William Gallas, Thierry Henry, Lilian Thuram, Mickaël Silvestre et Pascal Chimbonda. Les municipalités de Pointe-à-Pitre et des Abymes, deux communes limitrophes, ont installé des écrans géants pour dimanche.

Repost 0
9 juillet 2006 7 09 /07 /juillet /2006 16:28

Menacée de rétrogradation pour avoir truqué des matches, la Juventus de Turin est bien représentée en finale, avec 8 joueurs d'Italie-France, 5 Azzurri et 3 Bleus.

Plusieurs d'entre eux sont des titulaires indiscutables, Buffon, Cannavaro et Zambrotta d'un côté, Thuram et Vieira de l'autre, ou épisodiques, Camoranesi et Del Piero pour l'Italie, Trezeguet pour la France. En outre, trois anciens "Juventini" figurent aussi dans les deux équipes finalistes, Inzaghi dans la Squadra, Henry et surtout Zidane chez les Bleus. Sans parler du sélectionneur Marcello Lippi qui exerça ses talents à la Juve.

Repost 0
9 juillet 2006 7 09 /07 /juillet /2006 13:25

Arrivée à l'ultime match de la compétition, l'équipe de France sera portée pour sa finale par un plébiscite de la population, selon un sondage publié dimanche dans L'Equipe. Quelque 87% des Français interrogés voient un succès des hommes de Raymond Domenech dimanche soir.

Un soutien d'autant plus fort qu'après l'élimination de l'Espagne, du Brésil et du Portugal, l'Italie est considérée comme une équipe à la portée de la France. Pour 60% des personnes interrogées pour L'Equipe, les Transalpins ne sont pas l'adversaire le plus redoutable depuis le début de la compétition.

Plébiscite d'une équipe, plébiscite d'un joueur. Au sein de la performance collective, Zinedine Zidane est considéré comme le meilleur des 23 Bleus, devant Thierry Henry et Franck Ribéry. Une opinion qui n'empêche pas les Français de respecter la décision du capitaine de l'équipe de prendre sa retraite à la fin du Mondial : 74% des personnes interrogées pensent que Zizou a raison d'arrêter sa carrière dimanche soir.

Repost 0
9 juillet 2006 7 09 /07 /juillet /2006 13:13

L'Allemagne a terminé en beauté son Mondial en prenant la 3e place grâce à sa belle victoire sur le Portugal 3 à 1, samedi, dans un stade de Stuttgart qui lui a rendu un vibrant hommage pour l'avoir tant fait rêver.

Jürgen Klinsmann, dont le bail avec la sélection s'est terminé samedi et qui n'a pas encore décidé de s'il prolongeait ou non, peut être satisfait après la victoire de son équipe largement remaniée (cinq changements) qui l'a emporté grâce à l'un de ses jeunes, Bastian Schweinsteiger. Le milieu de terrain du Bayern Munich a inscrit un doublé et a tiré le coup franc amenant le second but, marqué par Petit contre son camp.

Le Portugal version 2006, à l'aise en première période avant de s'effondrer sous les coups bavarois, n'égalera pas celui d'Eusebio, qui s'était classé troisième en 1966, le meilleur résultat de son histoire.

La Selecçao n'a pas réussi à récompenser son attaquant emblématique Luis Figo. Passeur décisif sur le but tardif de Nuno Gomes, il quitte la sélection après 15 ans de bons et loyaux services et 127 capes, record national.

Accablée par les blessures (Friedrich, Mertesacker, Ballack, Borowski, et Huth à l'échauffement) l'Allemagne présentait un nouveau visage, avec le retour de Kahn dans le but pour sa 86e sélection.

Peu habitués à jouer dans cette configuration, les Allemands étaient chahutés, Cristiano Ronaldo faisant des étincelles sur le côté gauche devant Nowotny et Lahm. Kahn captait une frappe de Deco (13) puis un tir enroulé de Pauleta (14) avant qu'une combinaison Deco-Ronaldo-Pauleta ne mette le feu dans la défense (15).

Simao, titularisé à la place de Figo, était un poil trop petit pour reprendre un corner de Deco (37). Côté allemand, Kehl frappait à côté (5) puis tentait un lob astucieux (20), Klose oubliait Podolski pour frapper dans le petit filet (9).

Mais les attaquants étaient bien pris par la défense rouge-vert. Ils s'en remettaient aux coups de pieds arrêtés et Podolski frappait sur le gardien Ricardo (25).

Alors que le jeu s'était équilibré au retour des vestiaires, Schweinsteiger délivrait les siens en ouvrant la marque d'une superbe frappe enroulée des 20 mètres (56). Le milieu de terrain du Bayern Munich, laissé sur le banc contre l'Italie, était le bourreau des Portugais quand son coup franc était dévié dans ses buts par le défenseur Petit cinq minutes plus tard, puis en inscrivant un troisième but, copie conforme du premier (78).

Les Portugais étaient assommés, même si Kahn sortait des poings un coup franc de Cristiano Ronaldo et l'Allemagne, sur un nuage, multipliait les attaques (83).

Sur un des derniers contres, Figo, entré en jeu pour remplacer Pauleta (76), centrait pour Nuno Gomes qui sauvait l'honneur (88). Au coup de sifflet final, le stade pouvait jubiler.

Dimanche, l'équipe d'Allemagne prendra un bain de foule et d'émotions à Berlin pour remercier une dernière fois le pays tout entier pour son soutien pendant ces quatre semaines. (afp)

Repost 0
8 juillet 2006 6 08 /07 /juillet /2006 22:15

Interrogé au micro de Canal+, Zinédine Zidane n'a pas caché sa joie de disputer une finale de Coupe du Monde en guise de dernier match. Le capitaine des Bleus entend désormais brandir le trophée dimanche soir à Berlin.

AP


"Une finale de Coupe du Monde pour mon dernier match, je ne pouvais pas rêver mieux. Comme mes partenaires, je suis très content de pouvoir aller au bout de ce Mondial et maintenant qu'on a fait tous ces efforts pour se qualifier, on va essayer de ramener la coupe. Cela sera très difficile mais on a les armes pour y arriver et on a tous envie de le faire. L'important maintenant qu'on est qualifié, c'est de brandir cette coupe. On est 23 pour y parvenir et on espère aller au bout.

Mon penalty ? Il y avait de la pression oui. Mais il en faut pour tirer un penalty. Mais c'est de la bonne pression. Sur le moment, je me dis simplement que si je marque, je donne l'avantage à mon équipe et qu'on ira ensuite en finale si on n'encaisse pas de but. Je ne pense à rien d'autre.

Maintenant, on va surtout se reposer. On a beaucoup donné ce soir et il faisait très chaud. On va récupérer et préparer cette finale de la même façon que les autres matchs. On a trois jours pour ça et notre mot à nous, c'est qu'on va tous mourir ensemble. Le plus important, c'est de lever cette coupe. Ce serait magnifique. Pour les joueurs, le staff et les gens qui ont soutenu cette équipe de France depuis le début. Pas ceux qui arrivent en cours de route."

Repost 0