Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 22:50

Mexique - Angola : 0 - 0

Statistiques Mexique :

Buts : 0

Frappes cadrées : 8

Tirs : 13

Fautes : 20

Corners : 6

Coups francs : 2

Hors jeux :0

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 1

Cartons rouges :0

Possession : 54%

 

Statistiques Angola :

Buts : 0

Frappes cadrées : 1

Tirs : 8

Fautes : 22

Corners : 5

Coups francs : 2

Hors jeux : 8

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 5

Cartons rouges :1

Possession : 46%

 

Avertissements

Carton jaune Mexique : Gonzalo Pineda

Cartons jaune Angola : Delgado, Andre (44') et (79'), Ze Kalanga, Joao Ricardo

Carton Rouge Angola : Andre

Réactions des joueurs :

Joao Ricardo (Angola, gardien de but et 'Homme du Match')
Après ce match, le monde va avoir une bien meilleure image de l'Angola. Nous nous battons également pour l'Afrique. Malgré notre manque d'expérience, nous avons tout donné dans ce match et, au final, nous avons obtenu un bon résultat.

Rafael Márquez (Mexique, défenseur)
Nous aurions pu nous qualifier dès ce soir. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à marquer. C'est nous qui avons eu le plus de possession et les meilleures occasions. L'équipe a tout donné. Il nous a simplement manqué un peu de chance. Mais le bilan est positif et nous sommes toujours en course.

 

Mateus (Angola, milieu de terrain)
Nous n'avons pas pu créer la surprise car nous avons passé trop de temps à défendre. Les Mexicains sont très forts en attaque, mais nous n'avons pas volé ce point.

Akwa (Angola, attaquant)
Nous avons eu l'occasion de faire la différence, mais nous ne sommes pas encore parfaitement au point. Nous avons assisté à un bon match. Pour nous, c'était un peu comme une victoire car nous avons passé beaucoup de temps à dix et nous n'avions jamais évolué à ce niveau. Nous manquons d'expérience, ce qui explique nos débuts laborieux. L'homme du match est sans aucun doute notre gardien, Joao Ricardo.

Andre (Angola, milieu de terrain)
Je suis triste car je ne pourrai pas participer à notre prochain match. J'ai été un peu naïf. Mais, dans le fond, je n'ai pas de regrets car mon geste a empêché une contre-attaque mexicaine. Je suis certain que nous allons battre l'Iran.

Repost 0
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 19:55

Pays Bas - Côte d'Ivoire : 2 - 1

 

Buts Pays Bas : Robin Van Persie (23') et Ruud Van Nistelrooij (27')

But Côte d'Ivoire : Bakary Kone (38')

 

Les Pays Bas se sont difficilement imposés ce soir face à la Côte d'Ivoire 2 - 1. Cependant cela leur permet de se qualifier pour les huitièmes de finale grâce à cette deuxième victoire depuis le début du Mondial 2006.

Les Eléphants sont quant à eux éliminés.

 

Statistiques Pays Bas :

Buts : 2

Frappes cadrées : 8

Tirs : 9

Fautes : 24

Corners : 3

Coups francs : 1

Hors jeux :6

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 4

Cartons rouges :0

Possession : 51%

 

Statistiques Côte d'Ivoire :

Buts : 1

Frappes cadrées : 9

Tirs : 16

Fautes : 15

Corners : 8

Coups francs : 1

Hors jeux : 4

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 3

Cartons rouges :0

Possession : 49%

 

Avertissements

Cartons jaune Pays Bas : Arjen Robben, Joris Mathijsen, Mark Van Bommel, et Denny Landzaat

Cartons jaune Côte d'Ivoire : Didier Zokora, Didier Drogba et Arthur Boka

 

Repost 0
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 18:47

Sur le site de la FFF (http://www.fff.fr) Sylvain Wiltord fait part de ses impressions sur France-Suisse. Le Lyonnais reste optimiste :

« Contre les Suisses, on a essayé de marquer tout de suite, les Suisses nous ont posé peu de problèmes sauf sur coup de pieds arrêtés, explique Sylvain Wiltord au micro du site de la FFF. Mais c'est vrai on n'a pas marqué. On a pêché là-dessus, on va jouer les prochains matchs un peu plus tard, peut-être que ça sera bénéfique, j'espère que ça va payer. La confiance est toujours là. On est toujours là, la Corée du Sud a gagné, mais si on prend trois points on sera toujours dans la course. On vit très bien. Il y a un bon groupe. Il y a une bonne communication entre nous, une bonne communion entre nous, on va tous dans le même sens. Moi, c'est la deuxième coupe du monde, ça peut être la dernière alors j'ai envie de profiter de chaque moment, d'être bien avec tout le monde. »

 

Repost 0
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 17:18

Belle victoire de l'Argentine face à la Serbie et Monténégro 6 - 0

Buts : Maxi Rofriguez (6'), Esteban Cambiasso (31'), Maxi Rodriguez (41'), Hernan Crespo (78'), Carlos Tevez (84') et Lionel Messi (88')

Statistiques Argentine :

Buts : 6

Frappes cadrées : 9

Tirs : 11

Fautes : 14

Corners : 3

Coups francs : 0

Hors jeux : 3

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 1

Cartons rouges : 0

Possession : 58%

 

Statistiques Serbie et Monténégro:

Buts : 0

Frappes cadrées : 1

Tirs : 4

Fautes : 22

Corners : 4

Coups francs : 0

Hors jeux : 0

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 3

Cartons rouges :1

Possession : 42%

 

Avertissements

Carton Argentine : Crespo Hernan

Cartons jaune Serbie et Monténégro : Ognjen Koroman, Albert Nadj, Mladen Krstajic

Carton Rouge Serbie et Monténégro : Mateja Kezman

 

 

Repost 0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 23:07

Suède - Paraguay : 1 - 0

But : Freddie Ljungberd (89') 

Statistiques Suède :

Buts : 1

Frappes cadrées : 10

Tirs : 17

Fautes : 19

Corners : 6

Coups francs : 1

Hors jeux : 3

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 3

Cartons rouges : 0

Possession : 57%

 

Statistiques Paraguay :

Buts : 0

Frappes cadrées : 3

Tirs : 16

Fautes : 15

Corners : 3

Coups francs : 1

Hors jeux : 1

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 5

Cartons rouges :0

Possession : 43%

 

Avertissements

Carton Suède : Tobias Linderoth, Teddy Lucic, Marcus Allback

Cartons jaune Paraguay : Denis Caniza, Roberto Acuna, Jorge Nunez, Carlos Paredes, et Edgar Barreto

 
Repost 0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 19:50

Angleterre - Trinité et Tobago : 2 - 0

Buts : Peter Crouch (83') et Steven Gerrard (91')

Copyright: AFP

Statistiques Angleterre :

Buts : 2

Frappes cadrées : 8

Tirs : 23

Fautes : 15

Corners : 7

Coups francs : 0

Hors jeux : 2

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 1

Cartons rouges : 0

Possession : 62%

 

Statistiques Trinité et Tobago :

Buts : 0

Frappes cadrées : 3

Tirs : 7

Fautes : 19

Corners : 3

Coups francs : 0

Hors jeux : 2

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 5

Cartons rouges :0

Possession : 38%

 

Avertissements

Carton Jaune Angleterre : Franck Lampard

Cartons jaune Trinité et Tobago : Densill Theobald, Aurtis Whitley, Kenwyne Jones, Shaka Hislop et Cyd Gray

 

Repost 0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 17:08

Equateur - Costa Rica : 3 - 0

Buts : Carlos Tenorio (8'), augustin Delgado (54') et Ivan Kaviedes (92')

L'Equateur a remporté son deuxième match depuis le début de la Coupe du Monde. Ainsi, ils se qualifient pour les huitièmes de finale. Le Costa Rica est quant à lui éliminé.

 

Statistiques Equateur :

Buts : 3

Frappes cadrées : 7

Tirs : 14

Fautes : 18

Corners : 3

Coups francs : 2

Hors jeux : 3

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 3

Cartons rouges : 0

Possession : 51%

 

Statistiques Costa Rica :

Buts : 0

Frappes cadrées : 4

Tirs : 12

Fautes : 22

Corners : 4

Coups francs : 0

Hors jeux : 2

But contre son camp : 0

Cartons jaunes : 2

Cartons rouges :0

Possession : 46%

 

Avertissements

Cartons Jaune Equateur : Segundo Castillo, Ulises De La Cruz, et Cristian Mora

Cartons jaune Costa Rica : Luis Marin, Mauricio Solis

Repost 0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 12:17

Thierry Henry, impuissant lors de l'entrée en lice des Français dans le Mondial, ne se reproche pas son manque de réussite devant le but et n'est pas persuadé que son association avec David Trézéguet réglerait les problèmes offensifs des Bleus.

 

L'attaquant d'Arsenal, qui n'a pas réussi à mettre fin à la disette offensive de huit ans de l'équipe de France en phase finale de la Coupe du monde mardi soir (0-0), estime qu'il s'en est fallu d'un rien pour que les Tricolores battent la Suisse.

Il reproche à l'arbitre de ne pas avoir sifflé un penalty à la 38e minute pour une main dans la surface de réparation du défenseur suisse Patrick Müller et aurait aimé que Franck Ribéry, sur cette même occasion, lui adresse un meilleur centre en retrait.

"Si Franck me donne la balle devant, je marque dans le but vide", a commenté Henry, deuxième meilleur buteur de tous les temps en équipe de France derrière Michel Platini (33 buts contre 41). "Mais il me met le ballon derrière. Si cette occasion-là on l'avait mieux gérée, on ne ferait pas la même conférence de presse aujourd'hui. Ça aurait ensuite été plus facile de les laisser venir et de les contrer."

Ribéry a reconnu avoir raté sa passe, par excès d'application. "J'aurais dû la mettre un peu plus devant, je pense qu'on aurait marqué", a déclaré le joueur de Marseille, toujours très humble. "Il aurait alors pu la prendre à une touche de balle."

Contre les Suisses, Henry a été titularisé seul en pointe. Lors des trois derniers matches de préparation des Bleus, Raymond Domenech avait opté pour un système à deux attaquants, mais Henry ne voit pas dans l'expérimentation du sélectionneur la source des problèmes français.

"Ça n'a rien à voir avec la tactique, c'est une action", a souligné Henry, en revenant sur le centre de Ribéry. "Sans être méchant, car ça arrive à tout le monde et ça m'est arrivé. Tu veux centrer, la mettre devant, et tu la mets derrière. C'est un centre un peu raté. Ça peut t'arriver dans n'importe quelle tactique. Malheureusement, la balle était derrière moi."

Après le nouveau match nul des Bleus, Henry avait déclaré que la pelouse avait été arrosée trop tôt avant le coup d'envoi, avançant cette théorie pour expliquer son manque de réussite offensive. Mercredi, il a répété qu'il n'avait aucun regret concernant ses occasions manquées.

"J'ai essayé de frapper, de me mettre en position de tir, des fois ça rentre, des fois ça rentre pas", a dit Henry, auteur de trois frappes cadrées pendant le match. "Je n'ai pas de regrets, car je n'ai pas eu de face à face. Quand tu perds un face à face, tu l'as toujours en travers de la gorge."

Henry a ensuite rappelé que sa vitesse de course, surtout dans la chaleur de Stuttgart mardi après-midi, avait pu surprendre certains de ses partenaires. En deuxième mi-temps particulièrement, quand la fatigue s'est fait sentir, Henry s'est retrouvé à plusieurs reprises coupé du reste de ses équipiers.

"J'ai eu un sentiment de solitude. J'aime aller vite. Mais peut-être faut-il temporiser pour laisser remonter le bloc-équipe? (...) Comme je vais vite, notamment sur une passe de "Zizou" en profondeur, je contrôle et je centre, la balle passe entre le gardien et le défenseur, et il n'y a personne... Sylvain Wiltord n'a pas eu le temps d'arriver. Quand il fallait partir attaquer, "Zizou" était là et Sylvain arrivait un peu à la fin..."

En dépit des échecs répétés du Gunner devant les cages suisses, Domenech n'a pas fait entrer sur le terrain Trezeguet. Auteur de 23 buts en championnat d'Italie cette saison avec la Juventus et de six réalisations en Ligue des champions, "Trezegol" a coutume de briller dans les matches importants. Et en équipe de France , l'auteur du but en or de la finale de l'Euro 2000 a déjà marqué à 32 reprises, en 63 sélections seulement.Henry n'est pourtant pas convaincu que la titularisation à ses côtés de l'un des meilleurs attaquants de la planète serait un gage de succès pour la France.

 

"Comme je le dis toujours, ce n'est pas une affaire Henry-Trezeguet (...)", a commenté le Français. "C'est juste que toute l'équipe doit attaquer, comme on le fait à Arsenal. Ce n'est pas parce que tu marques 30 buts dans ton championnat que tu vas le faire pendant la Coupe du monde. Oui, David pourrait m'aider, mais pas seulement lui, toute l'équipe aussi." AP

 

Repost 0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 11:58

Jürgen Klinsmann (sélectionneur de l'Allemagne)
Pour être franc avec vous, la partie a été très difficile mais les garçons ont beaucoup attaqué. Mais à la fin du match, c'est une victoire que l'équipe a complètement méritée. Les supporteurs ont été fantastiques des deux côtés. Les nôtres comme les Polonais ont sans arrêt encouragé leur équipe. Comme nous disputons cette Coupe du monde à domicile, nous avons ce public qui met la pression. Cela touche l'équipe. Nous espérons que cela ira d'autant mieux pour nous. L'ambiance en Allemagne est énorme, surtout dans les stades. C'est une fête. Avant tout c'est un moment de joie ce soir, parce que nous travaillons vraiment dur et nous attendions ce but. Mais nous allons nous concentrer sur ce que nous allons faire dès demain matin en vue du match contre l'Equateur. Nous aimerions finir à la première place de ce groupe parce que nous voudrions rester dans les stades où nous avons joué jusque-là. Je suis très optimiste.



Pawel Janas (sélectionneur de la Pologne)
L'équipe était très motivée. Nous n'avons pas marqué mais nous nous sommes créé de bonnes occasions, plus que lors du match contre l'Equateur, nous n'avons pas été si mauvais que cela. C'était une belle prestation, nous avons eu une discussion (après la défaite) mais ça n'a pas marché ce soir. Nous avons été réduits à dix, les joueurs étaient fatigués, ils se sont beaucoup battu pour ne pas concéder de but. Je ne veux pas les accuser car ils ont montré leur valeur. Concernant l'exclusion de Sobolewski, il a fait une erreur stupide, qui je pense ne méritait pas de carton, c'est pas de chance.

Repost 0
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 11:52

Un total de 429 supporteurs, majoritairement des Allemands, ont été interpellés en marge du match Allemagne-Pologne à Dortmund (ouest) qui a donné lieu aux premières échaffourées du Mondial de football, a indiqué jeudi la police qui fait état de "quelques blessés".

 

Pour 96 de ces supporteurs, ces interpellations auront des conséquences judicaires, a précisé la police de la ville, où les accrochages ont surtout eu lieu entre supporteurs et policiers plutôt qu'entres supporteurs allemands et polonais.

Parmi les 429 personnes interpellées, figurent 278 Allemands et 119 Polonais, a précisé la même source, qui ajoute qu'il n'y a pas eu de blessés parmi la police.

Un groupe de 148 hooligans allemands, pour la plupart fortement alcoolisés, a notamment été encerclé par la police. Les supporteurs ont lancé des pierres, des bouteilles ou bien des tables et des chaises.

Plusieurs dizaines de milliers de supporteurs polonais avaient fait le déplacement à Dortmund pour soutenir leur équipe --qui s'est inclinée 1 à 0 face à la Mannschaft-- dans le stade ou devant l'un des écrans géants installés dans la ville de la Ruhr. (Afp)

Repost 0